Notre ferme Spiruline des Calanques

Nombreux sont les curieux qui souhaitent savoir comment le super aliment spiruline est cultivé. Comment est il mis sous forme de paillettes, comprimés ou encore en poudre prêt à être consommé ? Par sa lecture, vous en apprendrez davantage sur les méthodes utilisées chez Spiruline des Calanques et sur la ferme en général.

Pour resituer tout cela, rappelons que l’exploitation se trouve sur la commune de La Ciotat (13) proche de Marseille. Il est important de signaler son emplacement. On sait que la spiruline a besoin de beaucoup de soleil et de chaleur pour se développer correctement. Jouir de 300 jours d’ensoleillement annuel et de températures clémentes de mars à octobre est un détail non négligeable dans cette pratique de l’aquaculture.

Bénéficier du climat provençal, nous permet d’exercer cette activité pratiquement six mois de l’année. Mais cela permet également de respecter une certaine éthique écologique liée à la spiruline. Celle ci qui consiste à utiliser le moins de ressources énergétiques possible. Nous n’avons jamais recourt à une quelconque source d’énergie autre que le soleil pour chauffer l’eau des bassins.

Nos serres

Surface et organisation

Nous disposons de trois serres de types tunnels chacune pouvant abriter deux bassins de 170m² de surface. Pour le moment, seul quatre bassins sont opérationnels (donc 680m² exploitables). Nous espérons d’ici peu, pouvoir en lancer deux supplémentaires afin d’avoir une surface de travail d’un peu plus de 1000m².

Chez nous, les bassins sont en forme d’hippodrome, équipés d’une chicane centrale. Cette forme nous semblait la plus adaptée à nos serres et à une bonne circulation de l’eau. En effet, la circulation de l’eau est importante pour la bonne santé de nos micro algues bleu vert. Agiter suffisamment écarte les risques de photolyses (destruction des cellules par une trop forte lumière). Cela permet à la spiruline de se mouvoir sur toute la hauteur d’eau. Cela évite également l’accumulation sur les bords ou dans le fond où notre cyanobactérie aime se coller.

Equipements/matériel

Pour se faire, chaque bassin est équipé d’une quinzaine de pompes type aquarium. Elles produisent un courant assez important pour qu’il n’y ait aucune zone stagnante. Pour minimiser le danger lié à la photolyse nous utilisons également des filets d’ombrages. Ils sont coulissant et nous les déplaçons manuellement en fonction de la météo et de la saison.

Ensuite, le reste de l’infrastructure est simple : des tuyaux d’arrivée d’eau pour chaque hippodrome ; une pompe vide-cave par serre est utilisée pour pomper la spiruline. Ces pompes sont également utilisées pour dissoudre la nourriture avant de l’incorporer dans l’eau. Chaque bassin dispose d’une table filtrante avec retour d’eau dans les bassins, d’où est récoltée la spiruline. Nous disposons également d’une quatrième serre, bien plus petite. Elles est utilisée comme laboratoire, salle de presse et de mise en forme de spaghettis qui contient également le four solaire.

La production

Comment se récolte la spiruline, quel est le procédé suivi pour arriver jusqu’à des paillettes/brindilles ? Et bien il n’y a rien de bien compliqué à cela.

La récolte

Pour extraire la spiruline des bassins, nous utilisons plusieurs méthodes. Soit en prélevant à l’aide des pompes soit en récoltant directement la couche superficielle. Cette épaisse couche se ramasse à la pelle ou avec une pompe de surface. Tous les jours, deux bassins sur quatre sont exploités en moindre mesure. Cette précaution est prise afin de garder une concentration importante de micro algues et ainsi limiter les risques de colonisation par d’autres organismes. C’est également utile pour éviter d’épuiser le bassin en spiruline. Ainsi sa reproduction reste constante. Avant d’arriver sur les tables de récolte, l’eau contenant les micro-algues est pré-filtrée pour stopper les éventuelles saletés présentes dans le bassin. Elle arrive ensuite sur une toile de 30µm qui laissera l’eau s’écouler puis retourner au bassin tandis que la spiruline sera prise au piège. Lorsque l’eau s’est écoulée on obtient une pâte alors encore très aqueuse.

La presse

C’est pourquoi la presse est obligatoire et représente une étape cruciale pour l’obtention d’une spiruline de qualité. Elle consiste à faire sortir de maximum d’eau restante afin d’obtenir une consistance équivalente à de la pâte à modeler. Si elle n’est pas assez pressée, la mise en forme de spaghettis sera de mauvaise qualité et le séchage s’avérera compliqué. Si la presse est trop forte par contre, on risque de casser les cellules et perdre en qualité (notamment sur la quantité de protéines). Nous utilisons une presse mécanique exerçant une pression grâce un simple système de poids. A force d’expérience, nous connaissons le poids et le temps nécessaire suivant la quantité de spiruline à presser. On obtient alors une pâte de texture souhaitée sans en abîmer la structure.

Mise en spaghettis

Pressée, la spiruline fraîche ne se conserve que deux à trois jours au réfrigérateur et contient encore environ 20% d’eau. Dans le but de la conserver plus longtemps il faut alors la faire sécher. La mise en forme de spaghettis est le moyen adopté par la majorité des producteurs. Les « patés » de spiruline obtenus sont introduits dans un poussoir. Ils ressortent sous forme de spaghettis verts d’un à deux millimètres. Ils sont ensuite étalés sur des claies type fromager (Cf image ci contre). De cette manière, ces fins fils de spiruline sèchent plus facilement. Coupés en morceaux, ils donnent naissance aux paillettes de spiruline que vous consommez.

Le séchage

Le séchage est aussi une étape importante dans le maintien de la qualité du produit. En effet, les vitamines ne sont pas friandes de chaleur. Passé les 55°C, nombres d’entre elle sont détruites. Nous utilisons un four solaire sous serre qui récupère la chaleur de celle-ci et des extracteurs d’air font ressortir l’humidité dégagée. Ainsi le séchage se fait progressivement durant environ sept heures. La température varie de 30° à 50°C en fonction des journées et tout cela toujours en utilisant un minimum d’énergie.

Le conditionnement

Les paillettes

Les paillettes sont obtenues directement après récolte. Chaque soir pendant la saison, lorsque le séchage est terminé, nous cassons les brindilles en petits morceaux puis les plaçons dans des sacs hermétiques, stockés à l’abris de la chaleur et de la lumière. Tous les mois, avant de prévoir la transformation en comprimés ou le conditionnement à la vente, elles sont analysées par un laboratoire agréé afin de s’assurer de la qualité de la spiruline avant sa mise en vente.
Elles se mélangent facilement à des plats froids comme chauds ( à condition de l’ajouter à la dernière minute) et aux boissons.
Elle reste notre produit favori.

Les comprimés

Ne disposant pas de matériel adéquat, nos comprimés sont transformés chez un producteur voisin qui détient un appareil adapté à leur fabrication.
Les paillettes sont d’abord broyées/écrasées de manière à obtenir de la poudre. Celle-ci est ensuite compressée par la machine qui exerce une pression suffisante pour obtenir un comprimé compact. Nul besoin de rajouter un additif pour leur mise en forme. Chacun d’entre eux pèse 0.5g, nos sachets de 100g sont donc constitués de 200 comprimés composés uniquement de spiruline et rien d’autre.

La poudre

Spiruline des Calanques propose désormais de la poudre de spiruline à la vente. Celle-ci est issue de nos paillettes/brindilles. Ces dernières sont simplement passées (par nos soins) dans un moulin à farine pour obtenir une fine poudre de spiruline.

La poudre n’est produite qu’en faible quantité, selon la demande. De nombreux consommateurs la préfère pour la cuisine notamment, car il est plus aisé de la mélanger aux différents plats ou breuvages. Nous vous conseillerons toujours les paillettes en premier lieu car celle-ci ne subissent aucune « transformation » après leur séchage.

Nos sachets

Nos sachets proposés à la vente sont conditionnés par nos soins à la ferme. Du collage des étiquettes à la pesée des comprimés ou paillettes, tout est réalisé sur place. Ils disposent d’une fermeture hermétique pour une conservation optimale. tous nos paquets pèsent 100g. Il est également en projet de proposer différentes quantité à la vente. Dans les années à venir, nous espérons pouvoir fabriquer nos comprimés nous même afin d’être complètement autonome.

Découvrez nos autres articles et nos recettes

Spiruline artisanale et mention BIO

Beaucoup d’entre vous se questionnent à propos de la spiruline paysanne française qui n’est pas accompagnée du label AB . Il était impératif de répondre à cette interrogation par le biais d’un petit article qui vous en explique les raisons .

La fascinante histoire de la Spiruline

Elle est à l’origine de la vie et aujourd’hui elle nous accompagne toujours de sa bienveillance. Découvrez la fascinante histoire de la spiruline.

Notre ferme Spiruline des Calanques

Cet article vous permet de découvrir, comprendre un peu mieux comment est organisée notre ferme et de quelle manière nous produisons notre spiruline

Notre histoire

Découvrez comment la petite entreprise locale que nous sommes a été créée, son évolution et projets à venir

Panna cotta spiruline & coulis de mangue

Redécouvrons avec la blogueuse MaHealthyTendency un grand classique revisité : la panna cotta spiruline, speculoos & coulis de mangue.

Courge spaghetti et son pesto spiruline

Pour la première en salé, découvrez une recette originale et délicieuse!

Smoothie vegan hyperprotéiné à la Spiruline

Découvrez notre nouvelle recette de smoothie vegan hyperprotéiné à la spiruline élaborée par Ma Super Coach.

Yaourts à la spiruline

Ici, une recette facile pour préparer des yaourts chocolat-spiruline pour le plaisir de petits et grands à déguster quand bon vous semble