fbpx

Acide Alpha-Linoléique (ALA) et  Acide Linoléique Conjugué (ALC) : ce qu’il faut savoir sur les bienfaits des acides gras 

Les acides Alpha Linoléiques sont des macronutriments extrêmement calorique (environ 9 kcal/g). Ils sont indispensables à l’organisme mais lorsqu’ils sont consommés en trop grande quantité, le corps les met en réserve dans les cellules graisseuses.  Leur rôle est hautement énergétique puisqu’ils délivrent plus de calorie que les glucides (4kcal/g).

En plus de stocker et délivrer de l’énergie à la demande, les acides gras ont une fonction très importante car ils sont présents dans les membranes cellulaires des tissus de l’organisme. 
Ils permettent le bon fonctionnement des cellules nerveuses, du système immunitaire ainsi que dans le système hormonal.  

Comprendre les oméga 3 : le B-A-BA

Il existe 3 types d’oméga 3, ils se cahent sous des noms scientifiques aujourd’hui vulgarisé par les produits cosmétiques et les compléments alimentaires. 
On parle donc souvent de d’Acide Alpha-Linoléique, mais moins de l’acide docosahexanoïque, plus connu sous son acronyme DHA.
L’acide Eicosapentanoïque est le moins connu des trois, on le retrouve  sous le nom d’EPA.
DHA et EPA se trouve surtout dans les poissons gras, l’huile de colza ou l’huile de lin. 

L’ALA (Acide Alpha_linoléique) contenu dans la spiruline est très important car il est le précurseur de deux autres omégas 3 : l’EPA et le DHA.

L’Acide Alpha Linoléique

 Cet acide gras essentiel est issu de la famille des omégas 3. Il ne peut être fabriqué par le corps, aussi, il faut veiller à en absorber par le biais de l’alimentation. 

Les omégas que sont L’ALA, l’EPA et le DHA aident à préserver l’organisme des maladies neurodégénératives et cardiovasculaires.

La conversion de l’ALA en DHA, n’est pas assez importante pour couvrir les besoins quotidiens en DHA. Il doit donc être apporté dans l’organisme par un apport exogène.

De nos jours, les apports en oméga 3 sont devenus insuffisants car on les trouve en grand nombre dans le gibier, les noix ou encore dans le pourpier, moins consommé qu’avant.

L’ALA est très présent dans le fameux régime crétois (ou méditerranéen) connu pour ces effets bénéfiques sur la santé.

L’Acide Alpha-Linoléique : une découverte récente

C’est en 1958 que l’on découvre l’importance de l’acide linoléique pour le corps humain.
Il faudra attendre 1982 pour affirmer l’importance de cet acide gras : il est essentiel et de ce fait ne peut pas être produit par l’organisme. Un apport par le biais de l’limentation est donc incontournable. 

Quels sont les effets des oméga 3 sur la santé ?

Nécessaires au développement et au bon fonctionnement de la rétine, les acides gras omégas 3 sont importants pour le cerveau et du système nerveux.
Leurs actions sur le système cardio-vasculaire sont prouvées par nombre d’études scientifiques. Elles contribueraient à diminuer l’hypertension artérielle, le développement des maladies du cœur en diminuant le nombre de triglycérides dans le sang.

La recherche sur les maladies dégénérescentes (parkinson, Alzheimer…) ont mis en lumière le rôle des EPA et DHA sur la santé mentale chez les personnes âgées.

Où trouver les acides gras oméga 3 dans l’alimentation ? 

On trouvera des omégas 3 en abondance dans les végétaux.

Les ALA sont présents dans l’huile de lin (53,3g/100g), l’huile de colza (9,3g/100g), les graines de lin (18,1g/100g) et les noix de Grenoble (7,4g/100g).
Ces analyses permettent d’affirmer que les aliments les plus riches en omégas 3 se retrouvent dans les végétaux, ce qui est une bonne nouvelle pour les végétariens et végans.

 A titre d’indication, les aliments ayant la meilleur teneur d’EPA sont l’huile de foie de morue (9,0g/100g), les maquereaux ((1,6g/100g) et le hareng (1,5g/100g). Ces aliments sont aussi ceux qui contiennent le plus de DHA. 

Garder les vertus des omégas 3 dans la préparation des aliments

Attention au mode de préparation, les huiles riches en oméga 3 perdent tout ou partie de leurs nutriments lorsqu’elles sont chauffées. Il convient donc de les consommer crues afin de leur préservez tous leurs bienfaits !

L’acide Linoléique conjugué

L’acide linoléique conjugué (ALC) est un dérivé de l’acide linoléique.

Il est issu de la famille des omégas 6. On le trouve dans le gras du lait et dans les viandes bovines, caprines et ovines.
Le régime alimentaire contemporain est selon les études, insuffisant à fournir les 3 g quotidiens dont le corps à besoin pour profiter de ses actions bénéfiques. C’est l’une des raisons pour laquelle les compléments fleurissent sur le marché.

Il faut cependant savoir que les suppléments vendus dans le commerce sont le résultat d’une fabrication en laboratoire à partir de différentes huiles : carthame, soja ou tournesol.
L’ALC contenu dans la spiruline n’est pas un produit de synthèse. Il est naturellement présent dans cette microalgue et est parfaitement assimilable par l’organisme.

L’ALC et son action sur l’augmentation de la masse musculaire

L’ALC, l’Acide linoléique Conjugué est utilisé depuis longtemps dans l’industrie agro-alimentaire pour augmenter la masse musculaire des animaux d’élevage (bœufs, porcs, etc.).

Si cet additif est efficace sur les animaux, il n’existe pas de preuve de son efficacité sur les humains. Des recherches sont toujours menées sur cet acide gras pour favoriser une perte de poids chez les personnes souffrant d’obésité mais aucune preuve n’a pu être avancée.

Néanmoins, les sportifs le plébiscite pour ses effets sur l’augmentation de la masse musculaire lorsqu’ils se trouvent en phase d’entrainement intense.

L’ALC serait donc tout à fait indiquée chez les sportifs qui souhaitent gagner en muscle. De même, les personnes âgées dont l’activité physique se réduit et ainsi aider à lutter contre la perte musculaire.
Si les omégas 3 sont des acides gras essentiels à un bon fonctionnement de l’organisme, un mode de vie sain, une alimentation saine et équilibrée et une activité physique régulière sont les clés d’une bonne santé.

Combien d’ALC doit-on consommer chaque jour ? 

Il n’existe pas d’apport idéal quotidien recommandé pour l’Acide linoléique Conjugué. On estime que la moyenne consommée en France se situe autour de 0.5 à 1g par jour.

De combien de calories par jour avons-nous besoin ? 

On estime les besoins énergétiques quotidiens d’un adulte à 2 000 kcal pour une femme et 2 500 kcal pour un homme. 
Concrètement, cet apport de matière grasse doit se limiter à 65 g pour une femme et 90 g pour un homme (soit 35 %).
 
Les modes alimentaires des pays occidentaux dépasse souvent ces recommandations. Cela est dû à une alimentation riche en graisse.
La moyenne française est estimée à environ 125g par jour et par personne (toutes tranches d’âge confondues).
 C’est donc 160 % de l’apport calorique recommandée.

La spiruline est riche en vitamine du groupe B mais elle est aussi exceptionnellement riche en fer ! Pour tout savoir sur son action et ses bienfaits, rendez-vous sur l’article !

Commandez votre spiruline par internet, c’est rapide et facile !
A partir de 55€, la livraison est offerte !