fbpx

Le tryptophane est-il aussi fort qu’on le dit ? 

Le tryptophane est un acide aminé essentiel protéinogène. Il est essentiel et ne peut être synthétisé par l’organisme. Il est donc nécessaire d’en absorber par le biais d’une alimentation saine et équilibrée.

Cet acide aminé doit sa réputation pour être un des précurseurs de la sérotonine. Ce neurotransmetteur fait beaucoup parler de lui, on lui attribue une action quasi miraculeuse sur le bien-être ce qui bien sûr est bien éloigné de la réalité.

Restons donc dans une observation tout à fait factuelle : la sérotonine a un effet sur les émotions : elle régule les humeurs, l’appétit, hyperactivité, la température, le sommeil, la sexualité… mais un supplément en sérotonine (donc en Tryptophane) ne peut à lui tout seul guérir une dépression, des insomnies ou une agressivité exacerbée.

Précurseur de… Mais en chimie, qu’es-ce que ça veut dire ?  

Vous avez déjà lu ça des centaines de fois : la vitamine X est le précurseur de la vitamine Y.
Or cette information n’avance pas beaucoup dans la compréhension du processus car un précurseur, en chimie n’a pas du tout le même sens que lorsqu’on parle de courant artistique.  Un précurseur est donc un composé qui participe à une réaction qui va elle-même engendrer une création. Si le tryptophane est précurseur de la sérotonine, c’est qu’il précède la création de cette hormone

 

Le Tryptophane dans les années 80 

Le tryptophane a fait la une de manière dramatique dans les années 80 puisqu’il fut massivement commercialisé aux USA comme complément alimentaire obtenu par procédé chimique.
Il s’en est suivi une épidémie massive du syndrome éosinophilie-myalgie. Il s’agissait d’une forme de tryptophane spécifique mais la molécule a été interdite à la vente pendant 15 ans. Bien qu’aujourd’hui le tryptophane vendu comme complément alimentaire soit parfaitement contrôlé et jugé inoffensif, il reste préférable d’en absorber sous sa forme naturelle : fruits, légumes… et spiruline ! 

Quels sont les aliments contenant du Tryptophane ? 

Bonne nouvelle pour les végétariens et les végans, le tryptophane se trouve en majorité dans les aliments d’origine végétale : le persil (déshydraté) (0,51g/100g), le germe de blé (0,317g/100g), le riz complet, les légumineuses, la banane, le chou-fleur… sans oublier le chocolat noir.

Faut-il prendre des compléments alimentaires riches en Tryptophane ? 

On estime les besoins quotidiens de tryptophane entre 0,5 à 2g pour un adulte.
Il ne faut manquer d’aucun acide aminé car ils travaillent en groupe. Si l’un d’entre eux manque à l’appel c’est tout le processus des différents métabolismes qui se trouvent perturbés.

Il n’existe pas d’études démontrant magistralement qu’un supplément en Tryptophane peut agir sur l’humeur, les troubles bipolaires ou l’hyperactivité. Même s’il est avéré que cet acide aminé est important dans la synthèse de la sérotonine, une supplémentation en Tryptophane ne peut pas faire de miracle. Dans ce domaine, les avis sont très divergents. Pour cette raison, il convient de rester très prudent à l’égard des produits vantant les vertus du Tryptophane sur la santé mentale. 

Le tryptophane interfère fortement avec les médicaments prescrits pour soigner les troubles du sommeil ou la dépression. Il faut donc impérativement prendre un avis médical avant toute supplémentation.

Le Tryptophane de la Spiruline

La spiruline avec sa teneur en Tryptophane de 1g pour 100g se place en tête des pourvoyeurs de cet acide aminé essentiel. 100% végétal, non transformé et issu d’une culture sans pesticides, la spiruline est un moyen d’assurer un bon équilibre en acides aminés en complément d’une alimentation saine et variée.

La Cystine : un acide aminé qui mérite mieux que sa réputation (discutée) de faire pousser ongles et cheveux.

Commandez votre spiruline par internet, c’est rapide et facile !
A partir de 55€, la livraison est offerte !